Ville de Laval

Laval fièrement engagée pour le Jour de la Terre

​En tant que partenaire municipal de la campagne 2022 du Jour de la Terre Canada, la Ville de Laval s’engage à être au cœur de la transition écologique en agissant pour un avenir durable et en accompagnant ses citoyens et ses organisations dans l’adoption d’habitudes de vie écoresponsables. À la veille du Jour de la Terre, elle invite donc la population lavalloise à se joindre à elle et à poser des gestes concrets pour réduire son empreinte environnementale.

« Alors que nous sommes confrontés à l’urgence d’agir face à la crise environnementale, les municipalités ont un rôle clé à jouer dans la transition écologique. Laval se fait donc un devoir de placer l’environnement au cœur de ses priorités et de ses actions, que ce soit par la protection des milieux naturels, la lutte contre les changements climatiques, la plantation d’arbres ou la mise en place de programmes novateurs. D’ailleurs, mon administration s’est notamment engagée à doubler les acquisitions de milieux naturels et à créer la plus grande réserve faunique en milieu urbain. »

— Stéphane Boyer, maire de Laval

Les Lavallois invités à participer au Grand ramassage du printemps

Du 22 au 28 avril 2022, les citoyens des 4 coins de la ville sont encouragés à enfiler leurs gants pour nettoyer les espaces publics ou privés de Laval. 3 corvées de nettoyage ouvertes à tous sont organisées sur le territoire : la première au parc-école Fleur-de-vie par le Comité des citoyens de Laval-Ouest, la seconde à la berge de l’Alose par le Club Rotary Laval Rive-Nord et la dernière au bois Chomedey par l’organisme CANOPÉE — Le Réseau des bois de Laval. Pour se joindre à l’une de ces corvées, les Lavallois n’ont qu’à communiquer avec les organismes organisateurs, dont les coordonnées sont disponibles sur la page Web du Grand ramassage du printemps.

La Ville souhaite également souligner la contribution de citoyens, d’organismes et d’institutions qui mettront la main à la pâte en organisant une corvée de nettoyage privée sur le territoire, dont la Maison des Familles de St-Vincent-de-Paul, le CLSC du Marigot, le Maillon solidaire, la SQDC Laval, la Maison des jeunes de Chomedey et les écoles secondaires Saint-Maxime, Saint-Martin, Jean-Piaget et Poly-Jeunesse.

Une priorité à longueur d’année

Étant au cœur des priorités de la Ville et de sa vision stratégique Laval 2035 : Urbaine de nature, la transition écologique s’observe dans de nombreux projets concrets sur le territoire.

Réduction du nombre de déchets envoyés à l’enfouissement

Voilà maintenant un an que les résidences unifamiliales et les immeubles de 7 logements et moins du territoire lavallois, soit plus de 130 000 ménages, disposent de bacs roulants noirs destinés à la collecte automatisée des ordures. En plus d’avoir clairement encouragé le tri des matières et l’utilisation des autres voies de collecte, ce qui s’est traduit par une augmentation notable des demandes citoyennes pour des bacs de recyclage et de matières organiques, l’implantation des bacs noirs a permis de réduire de 14 % le volume de déchets envoyés à l’enfouissement.

Protection des milieux naturels

Dans le cadre de la mise en place de la Trame verte et bleue lavalloise, Laval a investi près de 20 M$ dans la dernière année, en collaboration avec la Communauté métropolitaine de Montréal et le gouvernement du Québec, afin d’acquérir des lots composés de milieux naturels à des fins de protection et de mise en valeur. L’acquisition de ces milieux naturels vise à maintenir les habitats naturels et à établir des liens entre ceux-ci afin que les espèces animales et végétales s’y dispersent et s’y reproduisent. Soulignons le projet d’agrandissement du refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles, auquel la Ville, en collaboration avec l’organisme Éco-Nature, souhaite ajouter 568 hectares de terrains municipaux, en faisant ainsi l’un des plus grands refuges fauniques en milieu urbain au Québec.

Préservation de l’eau potable 

L’eau potable est un réel joyau à Laval. Pour protéger cette ressource inestimable, la Ville vise l’adoption le 3 mai 2022 de nouveaux amendements à son règlement sur la consommation et l’utilisation de l’eau concernant l’arrosage. Il sera désormais possible d’arroser sa pelouse pendant 90 minutes 2 fois par semaine, alors que le maximum pouvait auparavant être de 16 heures par semaine. L’objectif de cette mesure est de réduire la quantité d’eau utilisée par les Lavallois en période estivale.

Solutions de rechange à l’automobile

Afin de contrer les effets néfastes des émissions de gaz à effet de serre, Laval met en place plusieurs solutions de rechange à l’utilisation de l’automobile. Le développement du réseau cyclable, l’ajout de 14 nouvelles stations BIXI — pour un total de 20 stations et 215 vélos, dont 60 à assistance électrique — et les 44 lignes d’autobus de la Société de transport de Laval, qui assurent le transport en commun dans tous les quartiers de la ville, sont tous des moyens écoresponsables à la disposition des citoyens.

Pour en savoir plus

Pour plus d’information sur les différents programmes environnementaux de la Ville de Laval et pour accéder à une foule de ressources, trucs et astuces pour réduire leur empreinte environnementale, les Lavallois sont invités à consulter le environnement.laval.ca.


Source

Service des communications et du marketing
480, boulevard Armand-Frappier
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval :
450 978-8000

Courriel

Suivez-nous sur Twitter

Cabinet du maire
3131, boulevard Saint-Martin Ouest
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval :
450 978-8000

Courriel