Ville de Laval

 

Le Plan climatique de Laval 

La science est sans équivoque: l’urgence climatique requiert une mobilisation humaine à grande échelle. La Ville de Laval opte pour une position stratégique axée sur l’action. Le Plan climatique de Laval - Horizon 2035 se propose comme une démarche collective de transition écologique. Un ensemble d’engagements nécessaires à une ville plus résiliente et hautement responsable.

Dans cette page

Les changements climatiques : une nouvelle réalité

Selon les plus récentes données scientifiques, un réchauffement global de la température d’au moins 1,5 °C est prévu dès 2030. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a produit des études et des rapports qui permettent d’évaluer l’impact dévastateur d’un tel changement sur les écosystèmes et les populations.

Afin de contrecarrer ce phénomène, une transformation immédiate des habitudes humaines s’avère essentielle. 

L’Accord de Paris sur le climat, signé par les acteurs régionaux du monde entier en marge de la COP21 à Paris en 2015, rappelle que les municipalités, en fonction de leurs compétences propres, ont la possibilité d’agir ou d’influencer des actions qui représentent 73 % des émissions de GES mondiales.

Projections climatiques 2041-2070

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) demeurent la principale source des perturbations globales et Laval n’y fait pas exception. Les projections climatiques locales, soulevées par les experts, en démontrent les conséquences significatives (inondations, vagues de chaleur plus longues et plus fréquentes, pluies intenses et plus fréquentes, etc.). 

Synthèse complète des projections climatiques 2041-2070, 189 ko

Le Plan climatique de Laval – Horizon 2035

Composé de 2 grands plans, soient le Plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre (PRGES) et le Plan d’adaptation aux changements climatiques (PACC), le Plan climatique de Laval - Horizon 2035 déploie des orientations, des mesures et des actions significatives.

 

Cliquez pour consulter le plan (PDF, 7,3 Mo)

Les premières actions prévues d'ici 2025 dans le cadre de ces plans représentent un investissement totalisant 276 M$. Le Plan climatique de Laval est notamment réalisé grâce à un soutien financier de 64,8 M$ du gouvernement du Québec dans le cadre du Plan pour une économie verte 2030.

Le PRGES

  • 4 orientations
  • 18 mesures
  • 110 actions

Le PACC

  • 5 orientations
  • 42 mesures
  • 264 actions

Enjeux et solutions

Lors de l'élaboration du Plan climatique, divers enjeux ont été soulevés quant à la réalité territoriale, au développement urbain et à la population de Laval. Des solutions devaient être mises en lumière pour réduire les émissions de GES et s'adapter aux impacts anticipés sur les écosystèmes et les infrastructures. En voici quelques exemples, appuyés sur les 9 grandes orientations du plan.

Orientation 1


Protéger la biodiversité, la connectivité ainsi que les fonctions écologiques des écosystèmes lavallois et augmenter la résilience des infrastructures vertes.

Orientation 2


Préserver la santé de la population et améliorer la qualité des milieux de vie par l’adaptation de la réglementation, du cadre bâti, des pratiques opérationnelles et de l’offre de services.

Orientation 3


Encourager la mobilité durable sur le territoire lavallois.

Orientation 4


Encourager la transition énergétique du cadre bâti lavallois.

Orientation 5


Soutenir la communauté lavalloise dans la transition écologique.

Orientation 6


Adapter et immuniser les propriétés, les bâtiments et les infrastructures construites.

Orientation 7


Sensibiliser, mobiliser et accompagner la collectivité, les organismes, les institutions ainsi que les entreprises afin de favoriser leur résilience climatique.

Orientation 8


Assurer une réponse coordonnée, le maintien des services essentiels et la protection de la population lors d’événements climatiques.

Orientation 9


Devenir exemplaire en matière de carboresponsabilité.

Une approche cohérente et concertée

L’UMQ a développé la Plateforme municipale pour le climat, offrant un accès aux principaux chantiers de lutte aux changements climatiques dans le domaine municipal. Elle propose une feuille de route commune qui présente les meilleures pratiques sur des chantiers communs.

La Ville de Laval a intégré les 10 chantiers de l’UMQ dans son Plan climatique. Les mesures présentées auront des « impacts transversaux, à la fois sur les plans économiques, sociaux et environnementaux, et généreront par le fait même des effets mesurables et positifs sur le climat ».

Les démarches de Laval, de 1998 à aujourd’hui

  • 1998 : Adhésion au programme Partenaires pour le climat de la FCM 
  • 2013 : Mise à jour de l’inventaire des émissions de GES (suivi annuel des émissions par la suite)
  • 2015 : Adoption d’un plan d’action de réduction des émissions de GES
  • 2016 : Adoption du Plan d’adaptation aux changements climatiques (PACC)
  • 2018 : Adhésion à la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie
  • 2020 : Consultation publique sur la lutte aux changements climatiques
  • 2023 : Arrivée d'un scientifique en résidence en partenariat avec les Fonds de recherche du Québec (FRQ)

Programme de compensation des GES

La Ville de Laval dispose d’un programme de compensation des gaz à effet de serre (GES) destiné à compenser ces gaz associés à la construction de projets résidentiels, commerciaux ou institutionnels. Le programme de compensation des GES a été établi sous forme de compensation monétaire. Un promoteur immobilier désirant obtenir un permis de branchement délivré par la Ville de Laval doit payer 2,83 $ le m2 de la surface du terrain développée. À titre d'exemple, un développement réalisé sur un terrain de 465 m2 (5000 pi2) générera une compensation de 1315,95 $. Les sommes amassées servent à financer des projets générant des réductions des émissions de GES sur le territoire lavallois.

Plusieurs projets visant à réduire les émissions de gaz à effet serre sur le territoire sont financés grâce à ce programme. Les voici :

  • Une partie de la subvention pour le remplacement d'un système de chauffage au mazout
  • Subvention pour favoriser l’adhésion à un service de vélopartage et son utilisation
  • Une partie de la subvention pour favoriser l’adhésion à un service d’autopartage et son utilisation

Convention mondiale des maires

La Ville de Laval a adhéré à la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie (Global Covenant of Mayors for Climate and Energy), un accord regroupant plus de 12 500 villes à travers le monde, dont 63 au Canada. Ce regroupement vise à mobiliser les autorités locales dans le but d’atteindre et de dépasser les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. C’est dans le cadre de cette initiative que la Ville de Laval s’est dotée d’une cible de réduction de ses émissions GES et de son plan climatique horizon 2035. Avec l’adoption de son Plan climatique – Horizon 2035 et les plans d’action associés, la Ville de Laval a complété ses engagements climatiques et a obtenu son badge de conformité de la Convention.

Consultez la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie (site en anglais seulement).

Bilan

Pour consulter le bilan de mi-parcours des plans d’action de réduction des émissions GES et d’adaptation 2021-2025.

 Nous joindre

​Demande d'information ou un signalement:

​ 

311

De l'extérieur de Laval
450 978-8000