Ville de Laval

Laval poursuit sa lutte contre l’agrile du frêne et réduit les délais d’abattage

​Depuis 2012, la Ville de Laval poursuit le déploiement de son plan d'action pour lutter contre l'agrile du frêne. Elle traite annuellement, en moyenne, près de 1 500 frênes du domaine public depuis 2014 afin de prévenir leur infestation.

Malgré les efforts de la Ville, le pic d'infestation et le taux de mortalité des frênes sont à leurs plus hauts niveaux depuis 2018, sur le territoire lavallois. Le nombre de frênes à abattre a donc significativement augmenté, ce qui s'ajoute aux arbres devant être coupés annuellement pour diverses causes qui ne sont pas toujours apparentes, par exemple une structure difficile à sécuriser ou une infestation à haut risque de propagation.

Devant la quantité d'arbres à abattre, la Ville de Laval a octroyé en août dernier des contrats d'une valeur de 4 M$ afin d'appuyer les équipes internes, qui compteront une dizaine de ressources de plus d'ici la fin de l'année 2020, pour totaliser une quarantaine d'employés. Ces contrats d'une durée de 2 ans permettront de répondre adéquatement à la pression causée par la forte mortalité des frênes, pour ainsi améliorer considérablement les délais actuels.

Nouvelle subvention pour abattage

Les citoyens ayant un arbre à abattre dans l'emprise publique ont aussi l'option de se prévaloir d'une subvention de 500 $ afin de confier eux-mêmes les travaux à un entrepreneur lavallois. La procédure et les conditions d'admissibilité de cette subvention se trouvent sur le site Web de la Ville.

Les frênes lavallois en chiffres

  • 15 000 frênes sur le domaine public en 2012
  • 1 500 frênes traités au TreeAzin en moyenne par année
  • 1 500 frênes abattus en moyenne par année
Selon les prédictions, un certain contrôle de la mortalité des frênes devrait être retrouvé en 2022.

Augmentation du nombre d'arbres à Laval

À Laval, le domaine public compte 120 000 arbres, auxquels s'ajoutent ceux du domaine privé, ainsi que + de 3 000 hectares de superficie boisée. Consciente de l'importance de l'arbre et des boisés urbains, notamment dans l'embellissement du territoire et la lutte contre la pollution atmosphérique et les changements climatiques, la Ville de Laval souhaite en augmenter le nombre et la qualité. Outre le remplacement de chaque arbre abattu, divers projets de plantation sont en cours ou à venir, notamment sur des bretelles d'autoroute et des terrains institutionnels. Ainsi, en 2020, plus de 28 000 arbres et 13 000 arbustes auront été plantés.

Revalorisation du bois

Depuis 2015, la Ville de Laval a comme objectif de disposer du bois coupé de façon à ce qu'il soit revalorisé. En 2019, notamment, dans le cadre d'un partenariat avec la ferme Jeunes au travail, une douzaine de chaises de détente et autant de petites tables en bois de frêne et à la structure colorée ont été produites pour égayer les berges de la ville.

Pour en savoir plus sur l'agrile du frêne et les différentes règlementations et politiques en vigueur relativement à l'arbre sur le territoire lavallois, consultez la page Arbres, sous Environnement, recyclage et collectes, sur le site Web de la Ville de Laval. 
Source
​​Service des communica​tions et du marketing

480, boulevard Armand-Frappier​
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval : 450 978-8000

Courriel

Suivez-nous sur Twitter

​​​​​​​Cabinet du maire

Ville de Laval
1, place du Souvenir
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval ​: 450 978-8000

Cou​rriel