Ville de Laval

    Agrile du frêne

    L'agrile du frêne (Agrilus planipennis) est un insecte exotique qui décime les frênes. Ce coléoptère vert émeraude vient d’Asie et mesure environ 1 cm.

    Il se propage en volant d'arbre en arbre, mais la manipulation du bois de frêne est aussi à l'origine des infestations : transport du bois de chauffage, du matériel de pépinière, des copeaux de bois, etc.

    Cet insecte fait l’objet d’une haute surveillance par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Sa présence a été détectée à Laval en 2012. C'est un insecte nuisible, car il s'attaque au frêne, qui compte une soixantaine d'espèces.

    À Laval seulement, on dénombre environ 5 000 frênes sur les terrains publics et environ le même nombre sur des propriétés privées, d'où l'importance de ralentir la propagation de cet insecte.

    Carte montrant le portrait de l'infestation de l'agrile du frêne à Laval, 5,25​ Mo

    Information générale sur l'Agrile du frêne (site Internet de l'Agence canadienne d'inspection des aliments)

    Dans cette page


    Agrile du frêne sur des propriétés privées : quoi faire?Abattage des frênes privésPériode d'abattage des frênesTraitement des arbres infestésVidéos informatives de la Communauté métropolitaine de MontréalComment reconnaître un frêne?Comment identifier les signes d'infestation?Projet pilote sur le territoire lavalloisEn quoi consistent ces essais?​À quoi ces résultats serviront-ils?Ramassage gratuit de branches et du bois de frêne

    Agrile du frêne sur des propriétés privées : quoi faire?

    Pour les arbres situés sur des terrains privés, il existe actuellement 2 types d'intervention lorsqu'un frêne est infecté par l'agrile :

    • Le traitement
    • L'abattage

    Abattage des frênes privés

    Il n'est pas recommandé de traiter un arbre peu vigoureux et présentant un dépérissement égal ou supérieur à 30 % (par exemple, s'il y a présence de branches mortes à la cime de l'arbre). En effet, dans ces circonstances, l'arbre possède une faible capacité d'absorption de l'insecticide botanique injecté et devra donc être abattu.

    Pour ce faire, le citoyen doit présenter une demande pour un permis d'abattage auprès de la Ville de Laval, et ce, gratuitement.

    Période d'abattage des frênes

    Les citoyens doivent se procurer le permis d’abattage afin de procéder à des travaux d’abattage des frênes. La Ville de Laval recommande d’effectuer les travaux d’abattage et d’élagage sur les arbres affectés entre le 1er octobre et le 30 mars, lorsque l’insecte est en dormance au stade de nymphe. Il est toutefois permis de procéder aux travaux en dehors de cette période.

    En tout temps, si vous coupez votre arbre, vous devez en aviser la Ville qui offre le service de ramassage gratuit des branches et du bois des frênes et qui en disposera selon les normes de l’Agence canadienne d’inspection des aliments.​​​

    Traitement des arbres infestés

    La Ville de Laval offre aux citoyens la possibilité de faire traiter leur frêne à l’aide d’insecticide d’origine botanique, le TreeAzin, au tarif préférentiel négocié par la Ville.

    Ce traitement doit être effectué entre le 1er juin et le 31 août de chaque année.

    Procédure :

    1. Mesurez la circonférence de l'arbre à hauteur de poitrine.
    2. Communiquez avec la compagnie Service des Espaces Verts au 1 800 565-5296.

    Vous avez jusqu'au 15 août 2018 pour réserver votre traitement auprès du fournisseur Services des Espaces Verts.

    Coût du traitement : 3,43 $/cm de diamètre à hauteur poitrine.

    Vidéos informatives de la Communauté métropolitaine de Montréal


       
    ​​​

    L'agrile du frêne a été retrouvé dans plusieurs des pièges installés au cours de la saison estivale 2016. Plusieurs frênes de l'île sont touchés par l'infestation de manière trop importante pour qu'un traitement soit efficace. Bien qu'il soit impossible d'enrayer la présence de l'agrile du frêne, sa progression peut être freinée lorsque les arbres ne sont pas encore trop infestés. Comme traitement, un insecticide, le TreeAzin, est injecté dans le tronc de l'arbre.

    En 2016, la Ville a procédé au traitement de plus de 1 000 arbres. Toutefois, lorsque l'infestation atteint un degré trop important, ce qui est le cas dans certains secteurs, seul l'abattage pendant la saison de dormance représente un moyen efficace d'enrayer l'infestation. De 500 à 1 200 frênes, selon leur état, ont été ou seront abattus en 2016 et 2017. À certains endroits, l'impact visuel aura malheureusement l'effet d'une coupe à blanc.

    La Ville de Laval a à cœur la santé de ses milieux naturels et boisés. Chacun des arbres abattus aura été inspecté et évalué avec soin et sera remplacé par une autre essence d'arbre.

    Comment reconnaître un frêne?

    Le frêne(Fraxinus Spp.) est un arbre feuillu à bourgeons opposés pouvant atteindre en moyenne entre 10 et 20 m de hauteur selon la variété et l’espèce.

    Chacune des branches est jumelée à une branche de l’autre côté, de façon symétrique. Les feuilles du frêne, ovales et au bout pointu, sont composées d’un nombre impair de folioles (groupes de petites feuilles). Les fruits du frêne, des samares de 2,5 cm à 6 cm de longueur, poussent en groupe ou en grappe et restent parfois accrochés aux branches de l’arbre jusqu’en hiver. L’écorce est lisse et gris pâle lorsque l’arbre est jeune et se divise en crêtes rigides et entrecroisées en losanges en vieillissant.

    Consulter le site Internet de Ressouces naturelles Canada pour savoir si vous possédez un frêne.

    Comment identifier les signes d'infestation?

    Les efforts pour contrer la progression de l'agrile du frêne doivent être concertés. Rappelons que les Lavallois qui ont un ou des frênes sur leur terrain sont responsables de ceux-ci.

    Signes d'infestation par l'agrile du frêne :

    • Jaunissement prématuré du feuillage
    • Mortalité des branches
    • Éclaircissement de la cime
    • Formation de fissures dans l'écorce
    • Apparition de rejets de branches le long du tronc et des branches principales


    Photos par : Dave Smitley, Michigan State University


    Pour vous aider à identifier les signes d’infestation, consultez le Guide visuel pour la détection des dommages causés par l’agrile du frêne (PDF, 3,11 Mo) préparé par le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada.

    Si vous suspectez la présence de l'agrile du frêne, communiquez avec un entrepreneur ou un consultant spécialisé en foresterie urbaine pour déterminer s'il y a infestation ou non. L'expert choisi doit posséder une expérience dans la méthode de détection par écorçage, qui demeure le meilleur moyen pour repérer les larves de l'agrile du frêne dans un arbre.

    Si la présence de l'agrile du frêne est confirmée, communiquez avec la Ville de Laval en composant le 311 pour nous en informer.

    Projet pilote sur le territoire lavallois

    La Ville s’est associée à Hydro-Québec et à une équipe de chercheurs de l’UQAM et de l’Université Laval afin de tester la résistance mécanique du tronc d’arbres morts ou dépérissants à la suite d’une infestation par l’agrile du frêne.

    En quoi consistent ces essais?

    Les essais réalisés consistent à appliquer une force de traction sur le tronc de l’arbre jusqu’à ce qu’il casse. Lorsqu’il se brise, la force nécessaire pour le casser est enregistrée et sera ensuite comparée entre des arbres morts et des arbres encore vivants. Pour cela, les chercheurs utiliseront un treuil afin d’appliquer une force suffisamment importante afin de rompre le tronc.

    À quoi ces résultats serviront-ils?

    D’une façon générale, les résultats obtenus dans cette étude permettront aux gestionnaires des arbres urbains (comme les municipalités et Hydro-Québec) de mieux estimer les risques liés à la présence d’arbres morts à proximité de leurs infrastructures et de décider de la meilleure façon de procéder à leur abattage, le cas échéant. Ultimement, ces connaissances contribueront à une meilleure gestion de la forêt urbaine afin qu’elle continue de rendre à son plein potentiel de nombreux services écologiques aux citoyens.

    Pour toute question concernant cette étude, communiquez avec le 311.

    Ramassage gratuit de branches et du bois de frêne

    Pour ralentir la propagation de l'agrile du frêne, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) limite le mouvement du bois de frêne infesté. Ainsi, l’équipement utilisé par l’entrepreneur qui procédera au transport des branches et du bois des arbres infestés doit être certifié par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

    La Ville de Laval offre gratuitement le service de collecte du bois de frêne, que l’arbre soit contaminé ou non. Lorsqu'un cas positif est détecté, la Ville de Laval procède de plus à un dépistage préventif des arbres publics situés autour.

    Pour profiter du service, vous devez communiquer avec le 311 et faire la demande en précisant bien qu’il s’agit d’un frêne. Les règles de base à suivre pour vous assurer que votre bois soit ramassé :

    • Le bois doit être placé devant la résidence (aucun bois ne sera ramassé dans la cour arrière)
    • Le bois doit être placé de façon ordonnée (regrouper selon la dimension des bûches, séparer les branches)
    • Le bois doit être placé au bord de la voie publique afin d’éviter que les employés de la ville et leur machinerie n’aient à circuler sur le terrain du propriétaire

    À noter que les terrains privés ne seront pas nettoyés après la collecte.

    ​​​​
    ​​La collecte  sera effectuée.La collecte  ne sera pas effectuée.

    Plan d'action de lutte contre l'agrile du frêne — Ville de Laval, 64  ko

     Pour plus d'information

    ​​​​Comptoir multiservice
    1333, boulevard Chomedey
    Rez-de-chaussée 
    Case postale 422
    Succursale Saint-Martin
    Laval (Québec)  H7V 3Z4

    311 

    De l'extérieur de Laval :
    ​450 978-8000