Ville de Laval

L’exposition Archéomobile: pour découvrir les trésors cachés de Pont-Viau

+ Montrer plus d'événements à venir
Événement passé
( Aller à l'interface de calendrier des contributeurs )

Bouteille de médicament pour enfants, poignée de porte en porcelaine, fragment de brosse à dents en os, coquilles d'huîtres, billes à jouer, peigne à poux… autant de menus objets de la collection archéologique de la Ville de Laval dévoilés aux citoyens qui en disent long sur la vie quotidienne d'antan aux abords du pont Viau, où se trouvait notamment un hôtel jusqu'en 1930.

L'exposition Archéomobile qui met en vedette les artéfacts découverts lors de l'inventaire archéologique de l'entrée de ville dans Pont-Viau est en tournée dans chacune des bibliothèques du réseau et à la Maison des arts de Laval.

 Horaire et lieux de l'exposition

  • Bibliothèque Yves-Thériault : 31 octobre au 30 novembre 2023

  • Bibliothèque Philippe-Panneton : 30 novembre 2023 au 8 janvier 2024

  • Maison des arts de Laval : 15 janvier au 29 février 2024 

Saviez-vous que l'intersection de la rue Saint-Hubert et de la place Juge-Desnoyers constituait, au 19e siècle, le cœur du hameau de Pont-Viau, un carrefour social et commercial dynamique bénéficiant d'un lien direct entre Montréal et l'île Jésus?

Au printemps 2022, lors d'un inventaire archéologique prévu en amont de travaux d'aménagement dans le cadre d'un vaste projet de revitalisation du secteur de la station de métro Cartier, une partie de la fondation d'un hôtel qui occupait le site, du milieu du 19e siècle au début du 20e siècle, a été mise au jour. Les archéologues y ont découvert une quantité importante d'artéfacts de natures et de fonctions très variées, témoignant du développement du village aux abords du pont Viau.

Dès la fin du 19e siècle et jusqu'au milieu du 20e siècle, l'engouement pour les paysages champêtres de la rive nord de l'île occasionne une forte croissance de la villégiature. Ce nouveau type d'occupation mène à la densification des déplacements entre l'île Jésus et l'île de Montréal, favorisant le développement et l'utilisation accrue des voies de traverse. Le pont Viau a constitué un élément névralgique de cette nouvelle mobilité et un marqueur déterminant dans l'essor du secteur.

D'abord érigé en bois en 1847, le pont Viau est rapidement reconstruit en acier en 1887, puis, une troisième fois, en 1930, en béton. Cette dernière construction est celle que nous traversons aujourd'hui. Toutefois, entre le 2e et le 3e pont, des modifications majeures sont apportées à son tracé. L'actuel pont Viau débouche dans l'axe du boulevard des Laurentides, alors que le second pont menait les voyageurs à la rue Saint-Hubert, entraînant un foisonnement économique important jusqu'en 1930 sur cette artère.

En 1860, l'hôtelier Fabien Vinet construit à la tête du pont un premier hôtel dans le secteur. Les voyageurs s'y arrêtent pour se ressourcer, se restaurer, se divertir. En 1875, un charretier (un commerçant qui répare ou fabrique des charrettes) s'installe à l'entrée du pont, et 5 ans plus tard, un premier magasin général s'établit à proximité, suivi d'une boulangerie en 1882 et d'un bureau de poste, inauguré en 1887.

 

Saviez-vous que...

En plus de consulter des sources historiques, les archéologues analysent les artéfacts en laboratoire pour en déterminer la datation, la provenance ou la fonction. Ils ont recours, pour ce faire, à des ouvrages et collections de référence, à des bases de données d'institutions muséales ou d'enseignement, ou encore à des catalogues d'époque. Les décors, la marque ou la méthode de fabrication, les traces d'usure ou le matériau sont autant d'indices qui peuvent aider les archéologues à documenter les objets trouvés sur le terrain. 

Galerie photo

Cartels artéfacts

 

Lieu de l'activité

Maison des arts de Laval 
15 janvier au 29 février 2024 

Heures d'ouverture 

  • Lundi au vendredi : 9 h à 17 h 
  • Samedi et dimanche : 12 h à 17 h 


Coût

Gratuit

Informations
311