Ville de Laval

Le tribunal confirme l’éligibilité du maire de Laval, Marc Demers

Le maire de Laval, Monsieur Marc Demers, se réjouit du verdict rendu le 17 décembre 2014 par la juge Danielle Turcotte de la cour du Québec. Cette décision confirme l'opinion juridique fournie par Monsieur Demers au début de la campagne électorale de 2013. 

Rappelons que le maire Demers, alors candidat à la mairie, avait convoqué une conférence de presse le 23 septembre 2013 pour exposer les avis juridiques établissant son éligibilité. S'en est suivi une campagne électorale largement teintée par cette question, campagne par laquelle le verdict populaire s'est exprimé par une majorité de 44 % en faveur de Marc Demers. Le jugement rendu le 17 décembre 2014 confirme à la fois les arguments juridiques et la justesse du jugement populaire.   

« J'ose croire que les ex-candidats respecteront enfin le choix démocratique des Lavallois et accepteront la décision sans équivoque du tribunal » a déclaré le maire Demers. Le maire a poursuivi son propos en déplorant la décision Jacques Foucher de porter la cause en appel démontrant une fois de plus son aveuglement.

« En agissant ainsi, ces gens pénalisent tous les citoyens de Laval pour se satisfaire eux-mêmes » a déclaré le maire Demers. « Cette procédure risque de maintenir une incertitude et une instabilité qui nuiront à la relance de la ville » a ajouté le maire, « les Lavallois en ont assez, ils veulent passer à autre chose ».

Le maire s'est également questionné sur les motivations qui poussent les ex-candidats à s'acharner. « Qui a tant intérêt à vouloir me sortir de la mairie ? » a-t-il lancé, perplexe devant l'attitude butée et déraisonnable des plaignants.  « Pourquoi ne pas attendre la prochaine élection et utiliser des moyens démocratiques pour me déloger ? » a-t-il poursuivi.

Des questions se posent également au sujet de la brigade de trois avocats pro bono, dont 2 pratiquaient dans un cabinet proche de l'ancien maire Vaillancourt. « Ça fait beaucoup d'énergie, de temps et d'avocats. Tout cela se fait-il vraiment gratuitement et sans rien attendre en retour ? » a questionné le maire Demers. 

Source

​Cabinet du maire
Ville de Laval
1, place du Souvenir
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval : 450 978-8000

Cou​rriel