Ville de Laval

Les couloirs de la violence amoureuse

​Un labyrinthe multimédia pour sensibiliser les jeunes​

Le Service de police de Laval, en collaboration avec les maisons d’aide et d’hébergement aux femmes victimes de violence conjugale de Laval (la maison l’Esther, la maison de Lina et la maison le Prélude), le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval, les commissions scolaires de Laval et Sir-Wilfrid-Laurier ainsi que le Cosmodôme, ont offert aux jeunes Lavallois une expérience unique qui avait pour objectif de les informer sur les saines relations amoureuses et de les sensibiliser sur la violence amoureuse.

La prévention par le multimédia

À cet effet, des élèves lavallois de 4e année du secondaire ont eu l’occasion de parcourir Les couloirs de la violence amoureuse

Cet outil multimédia de prévention et de sensibilisation qui s’adresse spécifiquement aux adolescents prend la forme d’un labyrinthe qui plonge les jeunes dans le quotidien de la vie amoureuse d’un jeune couple. C’est à l’intérieur d’un univers interactif que ces derniers sont appelés à vivre le cycle de la violence et à en découvrir les signes précurseurs dans les relations amoureuses. 

Lors de leur visite, les jeunes sont témoins de l’évolution de la dynamique de violence amoureuse au sein d’un couple et confrontés aux conséquences de celle-ci. Le trajet d’une durée de 40 minutes à 1 h, est composé de 16 stations à travers lesquelles les jeunes passent par petits groupes accompagnés d’un intervenant qui les invite à répondre à des questions se rapportant à la scène dont ils viennent d’être témoin. 

Un intervenant et un policier sont également présents à la fin de l’activité afin de répondre à leurs questions, de les écouter ou de les diriger vers les bonnes ressources en cas de besoin. Un carton où sont inscrites les ressources disponibles sur le territoire lavallois est remis aux participants.

Avant et après

Afin de bien préparer les jeunes à cette expérience et de bien les informer quant aux saines relations amoureuses, une présentation est faite par un intervenant de l’école ou du milieu, avant leur passage dans Les couloirs de la violence amoureuse. 

Après leur visite dans les couloirs, les jeunes assistent à une rencontre de réinvestissement qui est animée par une intervenante d’une maison d’aide et d’hébergement aux femmes victimes de violence conjugale ainsi qu’un intervenant de l’école. Cette rencontre a pour objectif d’assurer l’intégration des concepts vécus dans Les couloirs de la violence amoureuse.

Des chiffres éloquents

Selon les résultats tirés de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire​​, une majorité de jeunes du secondaire a été victime de violence dans une relation amoureuse. En effet, au Québec, selon un échantillon d’élèves de 3e, 4e et 5e année du secondaire, 63 % des filles et 51 % des garçons ont indiqué avoir vécu au moins une forme de violence dans une relation amoureuse, au cours des 12 derniers mois.
 
À Laval, à elles seules, les 3 maisons d’aide et d’hébergement aux femmes victimes de violence conjugale ont accueilli 606 femmes et enfants victimes de violence conjugale en 2015 en plus d’avoir répondu à 3 326 demandes d’aide allant de l’écoute téléphonique jusqu’à des accompagnements à la cour. 

Ces chiffres démontrent bien de l’ampleur de la problématique de la violence dans les relations amoureuses chez les jeunes et de la pertinence d’une activité telle que celle des couloirs de la violence amoureuse.

Plusieurs formes de violence

La violence dans les relations amoureuses se manifeste sous diverses formes, dont :

  • la violence psychologique (incluant les gestes de contrôle)
  • la violence physique 
  • la violence sexuelle

Les conséquences de la violence amoureuse ​sont nombreuses et touchent toutes les sphères de la vie de la victime et de leurs proches.

Les ressources lavalloises

Les policiers du Service de police de Laval, les maisons d'aide et d'hébergement aux femmes victimes de violence conjugale de Laval ainsi que les intervenants en relations d'aide des écoles secondaires invitent toute personne victime de violence à dénoncer son agresseur et surtout à aller chercher de l'aide. Des gens dévoués sont disponibles pour les aider et les accompagner dans leur démarche.

Apprenez-en plus sur la violence amoureuse chez les jeunes et entrez en communication avec les ressources disponibles sur le territoire lavallois​.

Source

Service de la police
Quartier général de la police
2911, boulevard Chomedey 
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

450 978-6888, poste 5050

Suivez le Service de la police sur Facebook

Suivez le Service de la police sur Twitter