Ville de Laval

L'arbre du partage

​Mise à jour : 20 novembre 2020


Nous avons atteint notre objectif de près de 500 enfants! Nous tenons à remercier la très grande générosité de tous les nombreux donateurs! Si des citoyens désirent toujours s’impliquer, il est possible d’offrir des cartes-cadeaux d’épicerie ou de pharmacie (d’un montant de 25 $ chacune) et de venir les déposer à l’accueil du Quartier général (2911, boul. Chomedey), avant le 11 décembre. Nous les remettrons aux familles dans le besoin lors de la distribution du 12 décembre.

Rappelons que cette première édition de l'Arbre du partage permettra d'offrir un cadeau de Noël à un enfant dans le besoin. Soulignons la participation du Rocket de Laval et de la Maison d'édition Guy St-Jean, qui remettront des objets promotionnels et un livre neuf et à chaque enfant inscrit. 

----------------------------
Communiqué original :


Le Service de police de Laval lance un appel à la générosité des citoyens de Laval en les invitant à offrir un cadeau de Noël à un enfant dans le besoin, à l'occasion de la première édition de l'Arbre du partage.

Vous désirez vous impliquer?

Jusqu'au 27 novembre, présentez-vous au Quartier général du Service de police, situé au 2911 boul. Chomedey. Vous pourrez alors choisir une étiquette indiquant des choix de cadeaux (montant minimal de 30 $), d'un enfant préalablement choisi par le personnel de l'école qu'il fréquente, en fonction des difficultés financières de sa famille.

Ce cadeau doit ensuite être placé dans un sac cadeau et retourné au poste de police au plus tard le 7 décembre. Des policiers bénévoles procéderont à la distribution des cadeaux le 12 décembre.

Votre générosité pourrait transformer le Noël d'un enfant! Le Service de police de Laval vous remercie à l'avance de votre implication.


Source

Service de la police
Quartier général de la police
2911, boulevard Chomedey 
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

450 978-6888, poste 5050

Suivez le Service de la police sur Facebook

Suivez le Service de la police sur Twitter