Ville de Laval

L'histoire de Mia

Entre détermination et courage

En mai 2016, les parents de Mia, âgée de 3 ans, décident de consulter parce qu'elle éprouve des douleurs dans son dos et partout dans son corps. Les médecins ne semblent pas alarmés. Ils croient plutôt qu'il s'agit d'une poussée de croissance. Mais l'instinct maternel pousse la maman à demander un bilan de santé plus complet. Deux semaines plus tard, les résultats sanguins sont alarmants : les médecins redoutent une bactérie dans le sang ou pire, une leucémie.

Le 2 juin 2016, à la suite d'une autre formule sanguine et d'une ponction de moëlle osseuse, le diagnostic tombe… Leucémie lymphoblastique aïgue. Sa famille est effondrée. D'autant plus qu'ils sont à nouveaux parents d'un petit garçon de deux mois. Ils restent forts, pour Mia et pour la panoplie de tests à venir.

Un long combat

À ce moment, le cancer a déjà fait son chemin jusque dans la tête de Mia. En plus de deux ans de chimiothérapie, les parents apprennent qu'elle devra également faire deux semaines de radiothérapie intensive, avec tout son lot de risques et d'effets secondaires. Mia est hospitalisée les six premières semaines de ses traitements, où ses parents se relaient pour être à la fois présents auprès des deux enfants du couple. Le retour à la maison n'est pas sans défi : les parents ont dû créer une bulle autour de Mia pour la protéger. Elle n'a en effet plus de système immunitaire. Chaque virus ou bactérie peut mettre sa vie en danger.

Chaque semaine, la famille fait le trajet vers l'hôpital pour des traitements de chimiothérapie, en plus d'en recevoir chaque jour à la maison. Un cathéter est installé en permanence dans le petit bras de Mia. En deux ans, elle a reçu plus de vingt ponctions lombaires. En novembre 2016, après un traitement de chimiothérapie, Mia fait un ACV. Elle s'en sort heureusement indemne et les traitements continuent pour continuer de vaincre la maladie. En juillet 2018, elle reçoit finalement un tout dernier traitement.

Une lueur au bout du tunnel

En août 2018, une ponction de moëlle osseuse démontre qu'elle est en rémission complète. Cette victoire lui permet désormais, sept mois post traitement, de reprendre tranquillement une vie normale pour une petite fille de six ans. Son système immunitaire reprend des forces et lui permet de fréquenter l'école quelques fois par semaine. Elle peut enfin jouer avec d'autres enfants et penser à autre chose qu'à la maladie.

Mia, quel honneur de rencontrer la petite fille pétillante que tu es! Le Service de police de Laval te souhaite une belle et longue vie!

Source

​​

Service de la police
Quartier général de la police
2911, boulevard Chomedey 
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

450 978-6888, poste 5050

Suivez le Service de la police sur Facebook

Suivez le Service de la police sur Twitter