Ville de Laval

Concours d'architecture du complexe aquatique de Laval

​Laval veut rehausser ses standards architecturaux​


Le maire de Laval, Marc Demers, est heureux de dévoiler la composition du jury et le nom des 4 finalistes qui participeront à l'étape suivante du concours d'architecture du complexe aquatique de Laval. Le concours avait été lancé à la mi-août. « Nous voulons créer un bâtiment de grande qualité qui rehaussera les standards architecturaux à Laval », a soutenu le maire Demers en ajoutant que « bâtir du beau génère encore plus de retombées pour la ville. On l'a vu ailleurs : des bâtiments de qualité créent de la valeur ». 

Le jury désigné par la Ville est composé de :

  • Alexandre Despatie, plongeur olympique lavallois
  • Lise ​Bissonnette, journaliste et écrivaine
  • Benoit Lamarre, régisseur et planificateur à la Ville
  • Lucien Vielingénieur en structure du bâtiment 
  • Daniel Pearl, architecte, professeur, Université de Montréal, spécialiste en développement durable
  • Stéphane Chevalier, architecte, Chevalier-Morales
  • Matthew C. Lella, architecte, Diamond & Schmitt (président du jury)
  • Manon Asselin, architecte, Atelier TAG 
  • Anne Vallières, architecte

« Nous sommes très heureux de la composition de ce jury. Les membres sont des spécialistes dans leur domaine et ils ont pour la plupart reçu des prix et des distinctions majeures. Avec une telle équipe, nous sommes confiants de réaliser une infrastructure créative, fonctionnelle et durable. Le complexe aquatique sera un véritable projet identitaire pour Laval et nous souhaitons qu'il se démarque par sa qualité », a soutenu le maire Demers.  

Le rôle du jury comprend la validation de la conformité des dossiers de candidatures lors de la première étape, l'évaluation des prestations en regard du règlement du concours, la sélection des finalistes, l'audition publique et l'évaluation des prestations, la sélection et la recommandation du lauréat à la Ville. Rappelons que la firme retenue sera chargée de la réalisation des plans et devis du bâtiment et de ses aménagements extérieurs, du suivi des travaux pendant la construction jusqu'à la mise en service des installations. 

Les finalistes

Un total de 17 dossiers ont été reçus et analysés. De ce nombre, 4 finalistes ont été sélectionnés, soit : 

Parmi les critères de qualification requis, les candidats devaient décrire leur vision du projet par l'énoncé de solutions innovantes, présenter une approche environnementa​le choisie en fonction du site et exprimer une idée forte contribuant à l'atteinte des objectifs fixés par la Ville. 

Les 4 équipes passent donc à l'étape suivante. Il s'agira alors pour elles de présenter une prestation et de participer à une audition devant le jury ainsi qu'un groupe de citoyens. Cette prestation se tiendra à la mi-décembre. Le nom du lauréat sera dévoilé au plus tard en janvier 2017. 

« La qualité des dossiers de candidature reçus est exceptionnelle. Les 4 finalistes sélectionnés ont répondu à tous les critères et font preuve de vision architecturale créative et respectueuse des besoins de la Ville de Laval. Quatre équipes différentes, quatre sensibilités différentes et donc, quatre expressions différentes. Nous avons tous déjà très hâte de voir les concepts », a conclu le président du jury, Matthew C. Lella. 

Le concours jugera la conception d'un bâtiment élégant où se conjuguent une image distinctive, la qualité des espaces intérieurs et extérieurs, une conscience environnementale, la certification LEED Or, l'intégration urbaine ainsi que des technologies de pointe.  

Le centre aquatique de Laval

Rappelons que Laval compte inaugurer un complexe aquatique d'envergure national d'une superficie d'environ 11 400 m² dont le budget est estimé à près de 57 millions de dollars. Le bâtiment comportera 3 bassins, dont un pour la natation, un pour le plongeon et un pour usage récréatif. Des gradins permanents pourront accueillir 700 spectateurs et 500 places temporaires supplémentaires seront disponibles lors de grands évènements. Le site choisi se situe sur l'avenue Terry-Fox, près du Cosmodôme. Le début de la construction est prévu en 2018 afin d'accueillir les Jeux du Québec en juillet 2020. ​

« La Ville recherche des professionnels expérimentés dans la conception et la réalisation de projets complexes. Nous voulons des gens à la fois créatifs et soucieux du respect du budget et des échéanciers. Nous gérons des fonds publics et la rigueur est de mise », a conclu le maire Demers. 

Source
Service des communications et du marketing

480, boulevard Armand-Frappier​
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval : 450 978-8000

Courriel 

Suivez-nous sur Twitter