Ville de Laval

Dévoilement du projet de BioCentre Armand-Frappier

La Ville de Laval y investit un million de dollars

C'est avec enthousiasme que la directrice générale du Musée Armand-Frappier, Guylaine Archambault, et le maire de Laval, Marc Demers, ont dévoilé le 10 avril 2014 le grand projet de construction du BioCentre Armand-Frappier. « La Ville de Laval s'est engagée à investir un million de dollars dans ce projet », a rappelé le maire Demers en ajoutant que la Ville soutiendrait le fonctionnement annuel du BioCentre grâce à une subvention récurrente de 210 000 $.

Merck Canada a également annoncé une participation de 250 000 $ sur 5 ans à la programmation jeunesse du BioCentre. « Merck valorise depuis toujours l'éducation particulièrement dans le domaine des sciences. Notre association avec le BioCentre Armand-Frappier est donc toute naturelle » a déclaré la porte-parole de Merck Canada, Mme Nahal Nasseri.      

Le Musée Armand-Frappier, présentement situé sur le boulevard des Prairies à Laval, deviendra donc le BioCentre Armand-Frappier et il jouxtera le Cosmodôme. Cela permettra la consolidation d'un pôle sciences majeur en réunissant les 2 institutions muséales phares de Laval. Il sera doté d'installations modernes qui lui permettront d'au moins doubler sa fréquentation sans cesse croissante.

Le projet de mutation du musée en BioCentre consiste en la construction et l'aménagement de 930 m2 qui seront principalement des espaces de diffusion : une salle d'exposition, une salle multifonctionnelle et quatre laboratoires. Ces espaces seront en partie construits connexes au Cosmodôme et en partie aménagés à l'intérieur même du Cosmodôme. Ils permettront au BioCentre d'offrir une programmation riche et dynamique à plus de 50 800 visiteurs et participants chaque année.

Financement 

L'engagement de Laval constitue à ce jour la plus importante contribution accordée à la construction du BioCentre dont le coût est estimé à 5 M$. Patrimoine Canada et l'Entente de partenariat régional en tourisme de Laval sont respectivement sollicités pour 200 000 $. D'autres partenaires ont manifesté un grand intérêt, dont le ministère de la Culture et des Communications et le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie. « Nous sommes confiants de recevoir les appuis requis pour boucler rapidement le budget de construction », a déclaré Mme Archambault. Notons que le projet a reçu de nombreux appuis, dont ceux de BioQuébec et du Scientifique en chef du Québec. Aussi, plusieurs entreprises privées se sont déjà engagées à soutenir la programmation des premières années du BioCentre.

Un levier de développement économique

Pour le maire de Laval, il s'agit d'un investissement stratégique dans une infrastructure au potentiel culturel et touristique important. « Ce projet s'inscrit dans notre volonté de donner à Laval les attributs d'une ville moderne et accueillante », a indiqué M. Demers en ajoutant que « pour proposer des activités stimulantes à sa collectivité, attirer de nouveaux citoyens et encourager des entreprises performantes à s'établir à Laval, la Ville doit présenter une offre culturelle variée et de qualité. Le rehaussement des installations du Musée Armand-Frappier avec sa mutation en BioCentre vaste et bien équipé répond à cet objectif ».

Le projet est unique au Québec et il a une grande signification pour Laval. « Le BioCentre continuera à faire connaître l'œuvre du Dr Armand Frappier, pionnier de la vaccination, qui a fondé un institut de recherche présent à Laval depuis 1939, qui a pavé la voie à l'établissement de la Cité de la Biotechnologie et de la santé humaine à Laval », a souligné la directrice du Musée. En outre, les synergies créées par le BioCentre et le Cosmodôme bonifieront l'offre d'activités de culture scientifique sur le territoire, avec la possibilité d'une visite en combo de l'infiniment grand (au Cosmodôme) à l'infiniment petit (au BioCentre Armand-Frappier), au bénéfice des Lavallois, des habitants du Grand Montréal et du Québec entiers, petits et grands.

Un héritage exceptionnel

Rappelons que le Musée Armand-Frappier, qui célèbre ses 20 ans cette année, propose aux enfants, comme aux adultes, des activités de vulgarisation scientifique relatives à la santé humaine :

  • exploration
  • expositions
  • expérimentations en laboratoire
  • camps scientifiques
  • activités de science citoyenne
  • et autres

Le Musée a connu une croissance de fréquentation remarquable ces dernières années, passant de 6 700 visiteurs et participants en 2007 à plus de 22 000 en 2013. De nouvelles installations s'avéraient non seulement nécessaires pour répondre à l'augmentation de la demande, mais également pour faciliter l'accueil des visiteurs et améliorer leur expérience de visite ainsi que pour assurer la pérennité de l'institution grâce à la possibilité de générer plus de revenus autonomes.

Le Musée remercie la Conférence régionale des élus de Laval, la Ville de Laval et l'INRS pour leur soutien à ses activités. Nous remercions les élèves de l'école secondaire Mont-de-La Salle, qui ont participé à ce dévoilement du 10 avril 2014, ainsi qu'Autobus Galland qui a assuré leur transport. Nous remercions finalement SBI audiovisuel qui a contribué à faire de l'événement un succès.

Illustrations du futur BioCentre Armand-Frappier

Maquette extérieure du BioCentre Armand-Frappier (JPG, 6,8 Mo)
Laboratoires d’expérimentation (4) (JPG, 390 ko)
Salle multifonctionnelle (JPG, 571 ko)
Salle d’expositions temporaires Merck (JPG, 577 ko)

Site Internet du BioCentre Armand-Frappier​​

Source

​​​Cabinet du maire
Ville de Laval
1, place du Souvenir
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval ​: 450 978-8000

Cou​rriel


Musée Armand-Frappier
531, boulevard des Prairies
Laval (Québec)  H7V 1B7

450 686-5641

musee-afrappier@iaf.inrs.ca