Ville de Laval

    Premiers répondants

    Le Service de sécurité incendie de Laval (SSIL) implante, sur tout le territoire lavallois, son nouveau service de premiers répondants (PR-1).



    La Ville de Laval devient donc la 2e grande ville au Québec à mettre en place ce service avec répercussions positives sur la réduction de la morbidité et des décès dans la population, puisque la disponibilité des pompiers et l’emplacement géographique de nos 9 casernes sur l’ensemble du territoire permettent d’intervenir plus rapidement que les paramédics, qui ont un territoire beaucoup plus grand à desservir.

    Premiers répondants formés. Plus de vies sauvées

    Les 280 pompiers et premiers répondants de niveau 1 (PR-1) sont formés par des paramédics d’Urgences santé et disposent d’une formation conforme aux attentes du ministère de la Santé et des Services sociaux. Ils sont appelés en priorité et sont en mesure d’intervenir rapidement, et ce, dans un délai de 3 à 7 minutes, auprès des victimes présentant un haut risque :

    • d’arrêts cardio-respiratoire 
    • de chocs anaphylactiques 
    • de surdoses d’opiacés 

    Leur mission première est de sauver des vies et des biens et de délivrer un service de haute qualité de soins aux patients jusqu’à l’arrivée des paramédics d’Urgences santé. 

    Carte-PR-Temps_02.jpg
    Carte-PR-Temps_01.jpg
    Carte-PR-Temps_03.jpg


    Sauver des vies fait partie intégrante de la mission du SSIL


    Temps de réponse réduit 

    • Les Lavallois seront plus en sécurité
    • Pompiers arrivés entre 3 et 7 minutes sur les lieux (par caserne)
    • Pompiers dépêchés en priorité lors d’appels d’urgences vitales

    ​Meilleur niveau de sécurité 
    • ​Meilleur accès à la défibrillation pour les citoyens
    • Les pompiers en renfort aux paramédics d’Urgences santé
    ​Plus de vies sauvées 

    • Près de 1 700 appels sont transférés aux pompiers pour ce type de priorité médicale par année
    • La disponibilité des pompiers sur l’ensemble du territoire est plus rapide que les paramédics qui ont un territoire plus grand à desservir

    Foire aux questions