Ville de Laval

En route vers notre propre centre de services animaliers à la fin de 2018

​​La Ville de Laval octroie un contrat de transition en services animaliers à l’organisme Le Berger blanc.

Puisque des préoccupations ont été soulevées sur les médias sociaux et via son service téléphonique 311, la Ville de Laval souhaite informer ses citoyens au sujet de la gestion des services animaliers sur son territoire et sur la résultante de son appel d’offres public lancé à l’automne 2015 (SP-28670​​​​).
 
L’objectif principal de la Ville de Laval est de se doter, d’ici la fin de 2018, de son propre centre de services animaliers. D’ailleurs, une somme de 15,3 M$ a été réservée à cette fin dans son programme triennal d’immobilisations 2016-2018. Des actions concrètes seront ainsi effectuées dès 2016 avec la finalisation des études préparatoires à la construction du centre. Un site (propriété de la Ville) est d’ailleurs déjà réservé et les études de caractérisation des sols se poursuivent.
 
Le maire de Laval, Marc Demers, explique la démarche de transition : « Nous souhaitons offrir des services animaliers de qualité et éthiques qui répondent aux besoins des Lavallois. Pour ce faire, nous devons être proactifs et privilégier des pratiques et des actions adaptées aux enjeux reliés au mieux-être animal sur notre territoire. Dans ses démarches, la Ville est accompagnée par un comité consultatif composé d’experts du milieu de la santé animale, de la gestion des grands projets, de l’action communautaire et du monde juridique. Dans le but de nous arrimer à la date prévue d'ouverture du futur Centre de services animaliers de Laval, nous octroyons entre-temps, et suite à son approbation par les membres du conseil municipal, un contrat à l’organisme Le Berger blanc​​​​. Enfin, je précise que nous avons également l’intention de recourir à des inspecteurs indépendants qui pourront faire des visites impromptues et vérifier le respect des bonnes pratiques en matière de santé animale. »
 
Sandra Desmeules, membre du comité exécutif et responsable du dossier de la gestion animalière, donne les détails du contrat octroyé par la Ville : « D’une durée de 3 ans et au montant de 1 836 000 $, le contrat comporte une possibilité de reconduction d’un an. Il est certain que notre nouveau fournisseur devra en tous points se conformer aux exigences législatives et réglementaires. Le Berger blanc s’engage de plus dans la démarche visant une participation concertée des organisations du milieu. »
 
Concrètement, Le Berger blanc, qui assumera la gestion animalière sur le territoire lavallois à compter du 27 février 2016, devra :
  • examiner, vacciner, vermifuger, stériliser et micropucer tout animal avant son adoption
  • refuser d’euthanasier, à la demande d’un citoyen, tout animal en santé
  • participer à l’organisation de deux journées de micropuçage, d'adoption et de stérilisation par année, et ce, de concert avec les organismes du milieu
  • collaborer avec les refuges afin de favoriser les transferts pour maximiser les adoptions
Le maire Demers souhaite rassurer les citoyens : « La Ville a à cœur le bien-être des animaux et croit en l’importance d’un partenariat avec les différents acteurs concernés. Nous nous engageons d’ailleurs à faire connaître autant les avancées des réflexions déjà entamées quant aux différents volets touchant le mieux-être des animaux que la progression du projet de construction du Centre de services animaliers. »


Profitez des services offerts par la ville aux propriétaires d'animaux domestiques.

Source

Service des communications et du marketing
480, boulevard Armand-Frappier​
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval : 450 978-8000

Courriel 

Suivez-nous sur Twitter