Ville de Laval

Semaine nationale de prévention de la noyade

Activités de sensibilisation à la piscine St-Vincent

Dans le cadre de la Semaine nationale de prévention de la noyade, qui se tiendra du 21 au 27 juillet 2013, la population lavalloise est invitée à participer aux activités de sensibilisation qui auront lieu à la piscine St-Vincent (située au Centre de la nature - 901, avenue du Parc), dans le quartier Saint-Vincent-de-Paul.​​

Durant la semaine, plusieurs ateliers et animations seront proposés aux citoyens de 13 h à 17 h. Les thématiques qui seront abordées sont : la prévention des noyades chez les jeunes enfants (21 juillet), la sécurité des piscines résidentielles (22 juillet), la prévention des cas de colonne (24 juillet), la prévention chez les hommes à risque (25 juillet) et le sauvetage sportif (26 juillet). Le mardi 23 juillet, une journée spéciale est au programme avec bateau pirate, tyrolienne, jeux, etc.

Nage-o-thon, les 12 h Simon-Pierre – Nager l'espoir
Pour clore cette semaine d'activités, un nage-o-thon est organisé au profit du Fonds Simon-Pierre, le samedi 27 juillet. Ce fonds vient financièrement en aide à toute personne ayant subi un traumatisme ainsi que tout parent d'une victime de noyade ou de quasi-noyade.

À cette occasion, les nageurs se relayeront pendant 12 heures, de 8 h à 20 h, dans le but d'atteindre l'objectif provincial de 2 500 kilomètres. La Ville de Laval se joint aux autres nage-o-thons, qui se tiendront partout au Québec durant la Semaine nationale de prévention de la noyade, en appui à cette cause.

Les personnes intéressées à relever le défi tout en venant en aide aux victimes de traumatismes liés à l'eau doivent s'inscrire auprès de Vincent Hill-Larocque, de Véronick Vary ou d'Andréa Bédard en composant le 450 664-1415. Les frais d'inscription sont de 50 $ par équipe ou d'un minimum de 5 $ pour les nageurs solos.

Les noyades en chiffres
Au Québec, environ 80 décès par noyade sont recensés chaque année selon la Société de sauvetage. À ces statistiques, il faut ajouter 6 à 10 quasi-noyades pour chaque personne décédée par noyade. Sont considérées comme victimes de quasi-noyade, les personnes ayant subi un traumatisme associé à l'eau et qui ont dû être réanimées. Suite à ce traumatisme, certaines d'entre elles devront vivre avec des séquelles telles que, entre autres, le déficit de l'attention, la quadriplégie ou un état végétatif chronique.

Source

Nadine Lussier
Chef de division, communications et relations avec les médias
Service de la vie communautaire, de la culture et des communications

1, place du Souvenir
Case postale 422, Succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

Tél. : 450 978-6888, poste 4335
Courriel : n.lussier@ville.laval.qc.ca  
Twitter : @nadinelussier
              @Laval311