Ville de Laval

Sept arbres symboliques pour le Jour de la Terre

La Ville de Laval a souligné le Jour de la Terre qui se déroulait le dimanche 22 avril par une plantation protocolaire de sept arbres sur le terrain de l'hôtel de ville. Ce nombre évoque les sept continents et les sept mers. L'essence retenue est le « Ginkgo biloba » qui s'avère être l'un des arbres le plus vieux au monde. Il a su résister à tous les bouleversements géologiques et thermiques et il se trouve un peu partout sur la planète.

Le maire de Laval, M. Gilles Vaillancourt, a souligné l'importance de cette initiative de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) : « Je me réjouis de notre participation à ce mouvement collectif qui cadre bien avec notre démarche d'urbanisme durable, ÉvoluCité. Cette dernière permet d'harmoniser les enjeux environnementaux, socioéconomiques et culturels, tout en assurant la pérennité de nos ressources » a-t-il mentionné.

La plantation d'arbres fait partie des actions privilégiées et encouragées par la Ville de Laval. Plusieurs projets de cette nature sont mis sur pied chaque année pour reverdir, entre autres, les parcs, les terrains publics, les berges et les grandes artères. En 2012, la Ville de Laval procédera d'ailleurs à la plantation de plus de 900 arbres et arbustes sur son territoire et compte remettre aux citoyens près de 700 plantules.

Organisé la première fois en 1970, le Jour de la Terre est célébré au Québec depuis 1995 par la tenue de diverses activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux. La CMM s'est associée cette année à cette célébration en soulignant la contribution des municipalités du Grand Montréal au développement durable du territoire métropolitain. La CMM invitait chacune des quatre-vingt-deux municipalités du territoire à participer à cette plantation protocolaire d'arbres le 22 avril à 14 heures.