Ville de Laval

Communiqué - Budget 2017 et PTI 2017-2019

​Des investissements qui font de Laval une ville attra​​yante​


C'est le 5 décembre 2016 que le maire de Laval, Marc Demers, a présenté le budg​et 2017 de la Ville de Laval et le programme triennal d'immobilisations (PTI) 2017-2019​ (PDF, 4,9 Mo) en compagnie du directeur général de la Ville, Serge Lamontagne.

« Ce budget et ce plan triennal d'immobilisations représentent le juste équilibre entre le développement de grandes infrastructures structurantes et l'essor des communautés enracinées dans les différents quartiers », a indiqué le maire en expliquant que « nous structurons la ville avec de grands projets comme le complexe aquatique et le déploiement du centre-ville. Nous investissons aussi dans les noyaux villageois et les services de proximité. L'animation de la vie de quartier, la sécurité, la mobilité, le développement durable ainsi que la vie culturelle occupent une place importante dans la liste de nos priorités. »

Le 4e budget de l'administration Demers prévoit des dépenses de 825 M$. Le compte de taxes pour les secteurs résidentiel et non résidentiel augmentera uniformément de 1,4 %, ce qui est en deçà de l'inflation de 2 % projetée par les économistes.

« J'observe avec fierté la grande transformation qui s'opère à Laval. Dotée d'une vision réaliste et ambitieuse pour notre territoire, Laval croît, se mobilise, évolue. Ce budget affirme clairement notre vision d'un développement structuré et cohérent. Enfin, tous les éléments sont réunis pour favoriser la mobilisation et l'organisation du milieu, et ce, afin de continuer à faire de Laval une ville inspirante », a soutenu le directeur général de la Ville, Serge Lamontagne.

Un budget aligné sur la vision stratégique pour 2035


Le budget 2017 comporte plusieurs ajouts et améliorations de services aux citoyens, présentés selon les 5 axes de la vision stratégique pour 2035, laquelle vise à faire de Laval une ville urbaine de nature. En voici quelques-uns :​

​Vivante de nature

  • Élargissement de la collecte des matières organiques à 20 000 portes additionnelles (0,9 M$), pour un total de plus de 38 000 portes desservies;
  • Poursuite de la Politique de l'arbre visant la reprise par la Ville de l'entretien des arbres sur son emprise (0,4 M$). Embellissement des entrées de la ville par la plantation massive de fleurs et leur entretien (0,4 M$);
  • Participation de la Ville au « Pacte des maires » visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et partenariat avec le Conseil régional de l'environnement (0,1 M$).

Séduisante de nature

  • Contribution à la STL de 70,1 M$, soit une augmentation de 4,7 M$;
  • Rafraîchissement du marquage sur chaussée afin d'assurer la sécurité des utilisateurs du réseau routier (0,2 M$).

​Humaine de nature

  • Élargissement aux résidents en chambre du programme de soutien à domicile des personnes âgées de 65 ans et plus (1,7 M$);
  • Création d'une unité d'enquête en exploitation sexuelle (0,3 M$) pour lutter contre les réseaux de proxénétisme et de traite de personnes;
  • Ajout d'une course de distance marathon afin de compléter le programme d'activités de la Grande Fête des pompiers (0,2 M$);
  • Croissance du Fonds dédié au logement social (0,8 M$).

​Entreprenante de nature

  • Programme d'appui à des initiatives favorisant le démarrage et le développement d'entreprises innovantes (0,3 M$) et poursuite des fonds Jeunes Promoteurs et d'Économie sociale (0,4 M$);
  • Programme de revitalisation visant à promouvoir la construction résidentielle du secteur du métro de la Concorde (remboursement de droits de mutation) (0,3 M$).

​Engagée de nature

  • Poursuite de l'internalisation du Service des affaires juridiques (0,5 M$) et réduction équivalente des honoraires juridiques. De plus, une équipe temporaire est créée afin de soutenir les avocats en place pour faire face aux nombreuses poursuites devant être intentées dans le cadre de la Loi visant la récupération de sommes payées injustement à la suite de fraudes ou de manœuvres dolosives dans le cadre de contrats publics;
  • Augmentation du budget consacré aux mesures d'apaisement de la circulation afin que les citoyens adoptent des comportements favorisant leur protection et leur confort dans leurs milieux de vie (0,9 M$);
  • Développement et mise en application d'un futur Code du logement (0,1 M$) et d'une politique d'habitation et administration des programmes d'aide à l'habitation (0,1 M$).


Un PTI de 944,5 M$

Le programme triennal d'immobilisations 2017-2019 prévoit des investissements totaux de 944,5 M$, soit 323,6 M$ en 2017, 306,2 M$ en 2018 et 314,7 M$ en 2019. Ces investissements sont répartis entre la protection et la réhabilitation des actifs existants (43,9 %) et le développement des infrastructures (56,1 %). Conçu pour améliorer la planification et favoriser un meilleur taux de réalisation, il oriente l'administration vers les projets prioritaires et réalisables relatifs à la vision stratégique dans le respect de la capacité de payer des citoyens. 

L'aménagement de nouveaux parcs et de berges, la réfection et la mise aux normes des parcs, dont le Centre de la nature, et de leur équipement, la construction de chalets de parc, l'aménagement de boisés, la plantation d'arbres et la revitalisation des entrées de la ville font partie des priorités, avec des investissements totalisant 97,3 M$. 

La Ville assumera également le développement d'un centre-ville animé et attirant, et de quartiers où il fait bon vivre (36,4 M$). Elle investira dans une usine de biométhanisation et de compostage et dans l'aménagement d'un écocentre (140 M$ à terme). Elle investira également 163,9 M$ dans la réfection des stations d'eau potable, des usines d'épuration et des stations de pompage ainsi que dans le contrôle des surverses. 

Afin d'assurer une mobilité efficace, active et durable, la Ville développera son réseau cyclable et piétonnier (23,2 M$). Parmi les mesures d'apaisement de la circulation, elle aménagera des trottoirs et implantera de nouveaux feux de circulation ou autres signalisations à des endroits stratégiques, pour des investissements totaux de 18,8 M$. De plus, la Ville investira 54,4 M$ dans la réfection du réseau routier, des viaducs, des ponts et des ponceaux. 

Afin de soutenir l'engagement des citoyens dans la vie culturelle, sociale, sportive et dans les loisirs, Laval investira 13,3 M$ dans la réfection des arénas Mike-Bossy et Hartland-Monahan. Elle investira également dans la réfection des bibliothèques Multiculturelle et Philippe-Panneton et dans la construction d'une bibliothèque centrale. La construction d'un centre animalier (15,1 M$), de 2 centres communautaires (12,5 M$), un à Sainte-Dorothée et un au parc de Lausanne, et d'un centre de services de proximité de l'Est dans Saint-François (5,3 M$) est également au programme. Laval construira de plus un complexe aquatique, soit un investissement de plus de 60 M$ à terme. 

Pour préserver la sécurité des citoyens sur l'ensemble du territoire, la Ville de Laval investira 17,9 M$ dans la construction de 3 casernes de pompiers (Pont-Viau, Saint-François et Laval-Ouest). Elle commencera également la construction d'un nouveau poste de gendarmerie dans l'ouest de la ville pour le Service de police, le tout représentant, à terme, un investissement de 30 M$. 

La Ville de Laval soutient le développement d'une économie prospère, durable, compétitive et avant-gardiste, tel qu'en font foi les investissements de plus de 90 M$ pour des infrastructures dans de nouveaux secteurs. Ces investissements permettront de stimuler la croissance de l'entrepreneuriat local et de développer les secteurs économiques porteurs et émergents.

Source

​​​Service des communications et du marketing
480, boulevard Armand-Frappier​
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval : 450 978-8000

Courriel 

Suivez-nous sur Twitter