Ville de Laval

Budget 2023 - 2024

​Certaines demandes comblées malgré un contexte difficile ​

Le maire de Laval, Stéphane Boyer, se réjouit que le budget 2023-2024 du gouvernement du Québec traduise l’avancée et la consolidation de quelques priorités de la Ville en matière de sécurité publique, de culture et de transport collectif. Par ailleurs, le maire Boyer estime que les efforts généraux annoncés en habitation et en transport collectif ne permettront pas d’atténuer notablement les crises qui les affligent.  

« À la première lecture de ce budget, je suis heureux de constater que plusieurs de nos demandes prébudgétaires ont été entendues par le gouvernement du Québec. Je suis néanmoins déçu de ne pas y voir davantage de mesures pour faire face aux défis en habitation et en transport collectif. Je reconnais cependant que le contexte d’inflation et de ralentissement économique dans lequel s’est écrit le budget n’était certainement pas favorable.»

Stéphane Boyer.

Sécurité publique : des sommes réservées pour Laval

Le gouvernement a annoncé des investissements de 50 M$ dans les 5 prochaines années pour mettre en place des mesures de prévention et de soutien à la lutte contre les violences armées. De ces sommes, une partie sera réservée spécifiquement pour Laval. 

« La première demande que j’ai formulée au gouvernement pour cet exercice budgétaire concernait la sécurité publique. Je suis particulièrement heureux de constater que nous avons été entendus et j’ai bien hâte de discuter des modalités du programme avec le ministre de la Sécurité publique.»

Stéphane Boyer.

Grande infrastructure culturelle : toujours à l’agenda 

La Ville de Laval est satisfaite de constater que le projet d’infrastructure culturelle centrale est toujours inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI), une autre demande prébudgétaire de la Ville auquel le gouvernement a favorablement répondu.

« L’infrastructure culturelle centrale, comportant une grande bibliothèque et un centre de création artistique, est un projet très attendu par la population lavalloise et le milieu artistique local. Il est certain que nous sommes très enthousiastes à l’idée de poursuivre ce partenariat avec le gouvernement.»

Stéphane Boyer.

Transport collectif : un projet structurant sera officiellement mis à l’étude 

Dans son PQI, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un bureau de projet de transport collectif structurant sur le boulevard Saint-Martin. Ces sommes réservées pour la mise à l’étude sont une autre demande prébudgétaire entendue. 

« Laval a longtemps été considérée comme une banlieue-dortoir où le transport en commun ne servait qu’à se déplacer à Montréal, matin et soir. Avec près de 450 ​000 habitants et forte d’une croissance soutenue, il est clair qu’il faut développer un axe de transport en commun le long de notre plus importante artère est-ouest. Ce boulevard traverse plusieurs quartiers densément peuplés et de nombreuses attractions commerciales et touristiques. Je suis très heureux de constater que les besoins propres à Laval sont entendus avec ce projet.»

Stéphane Boyer.

 

La Ville de Laval est cependant déçue de constater que le projet de prolongement de la branche ouest de la ligne orange vers le nord ne sera pas mis à l’étude. Il s’agit pourtant d’un projet pour lequel le gouvernement s’était engagé. La Ville demeure convaincue de sa pertinence et entend faire les représentations nécessaires afin qu’il apparaisse dans le prochain exercice financier.


Le budget prévoit également un investissement de 400 M$ sur les 2 prochaines années pour soutenir la relance du transport collectif. Ces sommes étaient essentielles pour assurer à court terme le service. Par contre, il sera nécessaire de trouver des solutions permanentes et prévisibles pour les années à venir. 

​Environnement : de nouvelles sommes pour des acquisitions environnementales 

Le gouvernement avancera 475 M$ sur 5 ans pour protéger la biodiversité et favoriser l’accès à la nature, notamment par le biais d’acquisitions de milieux naturels. Cette mesure est alignée avec l’orientation de la Ville de Laval qui a réalisé des acquisitions de près de 40 M$ depuis le début 2022.

​« Laval fait des bonds de géant en matière de protection environnementale. Les acquisitions de l’année dernière ont été les plus élevées de l’histoire de notre municipalité et nous avons déjà dépassé nos objectifs de protection fixés pour l’année 2035 – et on ne compte pas s’arrêter là! Ce budget démontre que nous pourrons compter sur Québec pour entreprendre des actions concrètes pour protéger notre faune et de notre flore.»

Stéphane Boyer.

Habitation : des sommes au rendez-vous, mais pas suffisantes considérant l’ampleur de la crise

Le gouvernement investira 1 milliard de dollars sur 6 ans pour des initiatives d’abordabilité en logement, notamment pour construire ou rénover des logements sociaux et abordables, et pour bonifier l’aide aux ménages qui ont de la difficulté à se loger. 

« Les sommes prévues dans le budget sont considérables, mais insuffisantes pour combler les besoins immenses de la crise du logement au Québec et à Laval.»

Stéphane Boyer.



Source

​Service des communications et du marketing
480, boulevard Armand-Frappier
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval :
450 978-8000

Courriel

Suivez-nous sur Twitter

Cabinet du maire
3131, boulevard Saint-Martin Ouest
Case postale 422, succursale Saint-Martin
Laval (Québec)  H7V 3Z4

311
ou de l'extérieur de Laval :
450 978-8000

bdm.laval@laval.ca​