Ville de Laval


Trame verte et bleue

Faire de Laval une ville plus verte, c’est la promesse de la trame verte et bleue qui s’articule autour de 3 grands axes soit : un plan de foresterie urbaine, un plan directeur des parcs et espaces publics et un plan de conservation et de mise en valeur des milieux naturels. À terme, en 2035, ces initiatives de protection de l’environnement visent à ce que 14 % du territoire lavalois soit protégé, qu’il présente 27 % de canopée et qu’il offre 10 m2 de parc local par habitant, qui leur sera accessibles à moins de 15 minutes de marche. Connectés entre eux, les espaces ainsi conservés offriront aussi réseau de sentiers pédestres et 450 km de sentiers cyclistes. 

Plan de foresterie urbaine


Les arbres et les bois ont un impact sur la santé et le bien-être des individus. La forêt urbaine (arbres isolés et bois) génère des services sociaux, économiques, écologiques et elle joue un rôle paysager et identitaire très important. Le Plan de foresterie urbaine a pour but de placer l’arbre et les bois au cœur des préoccupations municipales et d’améliorer la gestion et la mise en valeur de cette forêt urbaine.

Portrait actuel

  • La canopée occupe 23 % du territoire (bois et arbres isolés)
  • Les 3 quarts de la canopée et de l’espace disponible de plantation de Laval est sur le domaine privé
  • 120 000 arbres publics représentant un actif d’une valeur ornementale de 127 M$
Objectifs
  • Faire connaître les arbres et les bois publics et privés
  • Mieux protéger la canopée, ses services rendus et ses arbres remarquables
  • Améliorer l’indice de la canopée pour qu’il atteigne 27 % d’ici 2035, en plus de la rendre plus résiliente aux changements climatiques, insectes et maladies exotiques
  • Créer un Fonds de l’arbre basé sur un système de compensation 
  • Mobiliser les forces prenantes à la forêt urbaine lavalloise en développant un sentiment de responsabilité et une signature paysagère arboricole
  • Augmenter l’accessibilité aux îlots de fraicheur en remplaçant le minéral par le végétal

​Plan de foresterie urbaine, 8,5 Mo

Cliquez sur l'image pour télécharger le PDF

Plan directeur des parcs et des espaces publics

Le Plan directeur des parcs et espaces publics place les usagers et toute la population lavalloise au coeur de la planification et de la réalisation d'espaces récréatifs accessibles, attrayants, confortables et sécuritaires qui prennent en compte les aspects tant sociaux, que culturels, environnementaux et administratifs afin d'offrir des réseaux locaux et un réseau régional qui répondent aux attentes et aux besoins de manière inclusive.

Portrait actuel

  • 308 parcs et espaces publics comprenant 48 berges publiques, 64 espaces publics aménagés comprenant les bois
  • Plusieurs dizaines de sites à potentiel d’aménagement récréatif
Objectifs
  • Créer des espaces inclusifs, attrayants et confortables
  • Valoriser le patrimoine fluvial
  • Avoir des installations polyvalentes et flexibles qui peuvent faire face à l’évolution des besoins
  • Favoriser le contact avec la nature
  • Contribuer à créer des milieux de vie à échelle humaine
  • Offrir 10 m2 par habitant de superficie récréative dans les parcs et espaces publics locaux
  • Maximum de 800 mètres de marche pour avoir accès à un parc ou à un autre type d’espace public récréatif


​Plan directeur des parcs et
des espaces publics, 5,1 Mo

Cliquez sur l'image pour télécharger le PDF


Plan de conservation et de mise en valeur des milieux naturels

La ville de Laval comprend un assemblage unique d’écosystèmes, de nombreux habitats rares et une biodiversité potentiellement inégalée au Québec. Densément urbanisée, Laval est la 3e ville en importance au Québec. Cela soulève ainsi d’importants enjeux de cohabitation qui, à défaut d’être considérés dans une perspective de développement durable, concourent directement à l’érosion de la biodiversité.

Le Plan de conservation propose la mise en place d’un réseau de milieux naturels qui ciblera à terme la protection de 14 % du territoire. Ce projet contribuera à la réalisation des grandes ambitions municipales en environnement, supportant l’objectif de la convention internationale sur la diversité biologique; les orientations québécoises en matière de diversité biologique et le projet de Trame verte et bleue de la Communauté métropolitaine de Montréal.

En plus des objectifs de conservation, des objectifs visant l’accessibilité de la population aux milieux naturels, leur mise en valeur et leur saine gestion sont promus. Ainsi, le réseau écologique est l’assise sur laquelle s’appuie le déploiement de la Trame verte et bleue.


Portrait actuel

  • 22 bois d’intérêt et 14 écosystèmes forestiers exceptionnels
  • 2 rivières et un lac
  • 250 km de cours d’eau intérieurs
  • 1 600 hectares de milieux humides
Objectifs
  • La protection de 14 % du territoire lavallois
  • Assurer le maintien et l’enrichissement de la biodiversité et des services écosystémiques
  • Développer une connectivité fonctionnelle entre les milieux naturels
  • Permettre l’accès aux milieux naturels en respectant la capacité de support des écosystèmes
  • Garantir la résilience des milieux naturels face aux changements climatiques 


​Plan de conservation et de mise en valeur des milieux naturels, 7,4 Mo

Cliquez sur l'image pour télécharger le PDF


Pour plus d'information


311
De l'extérieur de Laval :
450 978-8000