Ville de Laval

Théâtre : La république des rêves - Annulée

+ Montrer plus d'événements à venir
Événement passé
( Aller à l'interface de calendrier des contributeurs )

(Activité annulée) Ce spectacle a comme point de départ la nouvelle La république des rêves de Bruno Schulz. Dans la nouvelle, l'auteur revient sur le territoire de son enfance où, avec ses camarades, il construisait citadelles et autres châteaux forts, devenant tantôt chevalier, tantôt princesse, bandit, ou brigand. Revenant en ces lieux, l'auteur rencontre un homme de son âge qui a décidé d'ôter ses habits poussiéreux, d'être ce qu'il est vraiment. Il proclame ici La république des rêves, territoire de la poésie et de la fantaisie.

« Nous avions décidé de nous suffire à nous-mêmes. Ce devrait être une citadelle, à la fois rempart et théâtre. Là, nous allions promulguer des lois nouvelles. (…) Que celui qui fuyant les loups et les brigands entre dans la citadelle et nous accompagne dans ce pays n'appartenant à personne, ce territoire souverain de la poésie.» La république des rêves - Bruno Schulz

Toute la première partie repose sur un parcours ludique par petits groupes dans 10 espaces convoquant les 5 sens.  Dans la deuxième partie, trois comédiens-conteurs  entraînent les spectateurs dans une chevauchée fantastique, une sorte d'assemblée populaire où chaque voix compte. Ensemble, le public et les comédiens décident de la suite (ou non) du spectacle.

"Le spectacle est à la fois dans et hors de la salle, sur et autour du plateau. Mêlant habilement théâtre d'objets, installation plastique sensorielle et participative, contes traditionnels et récits de vie, cette expérience scénique inédite et insolite vaut le détour. Elle permet de se replonger pendant un peu plus d'une heure dans l'imaginaire de notre enfance, fait de cabanes en bois, d'épées en carton et de casques en papier, de destriers imaginaires et de joutes épiques. On y revit avec délice les frissons de jouer à se faire peur dans le noir et de s'imaginer attaqué par des créatures étranges et des bêtes féroces."  - Cristina Marino, Le Monde, avril 2019

Crédits:

De et avec: Benoit Gasnier (France), Julie Seiller (France), François Lavallée (Montréal)
Textes: Conte de François Lavallée, nouvelle de Bruno Schulz
Accompagnement à l'écriture: Alexandre Koutchevsky
Scénographie: Guénolé Jezequel
Musique: Julie Seiller
Collaborateur artistique: Jean-marie Oriot

Une co-production de : À l'envers - Rennes; Théâtre de L'Agora - Scène Nationale d'Evry et de l'Essonne; Le Strapontin - Scène des arts de la parole - Pont-Scorff; Le CPPC - théâtre de L'Aire Libre - Saint-Jacques-de-la-Lande; Le Centre Culturel Jovence - Louvigné du désert; Les Escales Improbables de Montréal; Au bout du plongeoir - Fabrique d'Art - Thorigné Fouillard; La paillette - Rennes.

Lieu de l'activité
Lieux de l'activité
Coût

Annulée

Informations
311 ou 450 978-8000 (de l'extérieur de Laval)